Une relation, de la réactivité, de la confiance

Nos missions s’adaptent aux spécificités de votre résidence, avec pour objectif d’améliorer

  • la gestion de votre copropriété en concertation avec votre conseil syndical,
  • en maîtrisant les charges tout en valorisant votre patrimoine.

 

La réglementation

Le métier syndic est réglementé par la loi Hoguet du 2 juillet 1970 sur l’exercice des professions immobilières et par la loi du 10 juillet 1965 sur la copropriété. Par ailleurs, depuis le 24 mars 2014, la loi pour un l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR) a ajouté de nouvelles obligations à cette activité.

 

Honoraires :

Les honoraires ont la particularité de se partager en deux parties : une partie forfaitaire pour les prestations de gestion courante, et une autre partie spécifique pour les prestations complémentaires.

Dans le cadre de la loi ALUR et de la mise en œuvre du modèle type de contrat de syndic, à compter du 1er juillet 2015, pour tous les contrats conclus et ceux renouvelés à partir de cette date, le contrat de syndic prévoit une rémunération annuelle forfaitaire pour les prestations de gestion courante. Ce contrat type fixe une liste limitative de prestations particulières, non incluses dans le forfait, pouvant donner lieu à une rémunération complémentaire à la rémunération annuelle et forfaitaire.